L’Or blanc pour Haïti

Yannis ROY - 1er Championnat Haïtien de Ski - 2012

Yannis ROY – 1er Championnat Haïtien de Ski – 2012

Vous avez surement entendu parler d’Haïti, et si c’est le cas les informations qui vous sont parvenues ne sont pas des plus réjouissantes : pauvreté, tremblement de terre, maladie, insécurité, corruption …

Mais ce dont je veux vous parler ici, c’est un projet d’espoir.

En 2010, mon oncle Jean Pierre ROY connu maintenant en tant que Rasta Picket, avec son ami Thierry Montillet, créa la Fédération Haïtienne de Ski. En haïti, la neige ne tombe pas du ciel, quoi qu’avec la plus haute montagne culminant à 2680 mètres, ça reste envisageable !.
À presque 50 ans, grand-père, vacancier occasionnel des montagnes, il a représenté son pays aux championnats du monde de Ski Alpin.

Et qu’est ce que je fais dans toute cette belle histoire ? Laissez-moi me présenter !
Yannis Roy, 25 ans, ingénieur en informatique, sportif amateur, je suis le troisième membre officiel de la Fédération Haïtienne de Ski (avec Rasta Picket et Benoît Etoc).

Mon père, Thierry Roy a quitté Haïti en pleine dictature à l’age de 5 ans avec sa famille, pour n’y retourner la première fois que 35 ans plus tard.
Et pourtant, il s’est accroché fermement à ses racines.
A chaque trajet en voiture, c’est la musique Kompa qui résonnait.
A chaque appel à la maison, c’est une voix créole qui invitait à laisser un message.
Ainsi ai-je été baigné dans la culture créole Haïtienne.
Mais contrairement à la majorité des Haïtiens, je fais partie des privilégiés.
J’ai été élevé en France, n’ ai manqué de rien, fait les études que j’ai choisies et je possède aujourd’hui un travail qui me plaît.

Avec les nouvelles d’Haïti véhiculées par les médias, une question me hantait l’esprit. Comment aider cette île, qui est aussi mon pays, et qui a tant souffert ?
Il y a bien sûr les dons, ou encore participer à une action humanitaire ? La reconstruction d’un pays tout entier ne se fait pas du jour en lendemain, et passe par un ensemble de petites actions.

Et le but de la fédération est simple, donner une image positive d’Haïti dans le monde car les Haïtiens qui glissent sur la neige, ça fait parler !
C’est un message d’espoir par le sport car dans le sport, malgré les difficultés, il faut toujours se relever pour aller plus loin.

J’ai décidé d’ incarner ce message, en participant aux championnats du monde de Snowboardercross, en tant que premier représentant de mon pays dans cette discipline.
Très loin d’ être professionnel du Snowboard, je n’ai jamais participé à une compétition. J’aurai probablement l’air de monter sur une planche pour la première fois, face aux grands athlètes de la planète Snowboard.

La foi dépasse les montagnes, et c’est ce que je veux montrer en arrivant jusqu’en bas de cette course qui représente un véritable défi humain et sportif pour moi.

À travers ce blog, je compte raconter cette aventure, qui me conduira dans un premier temps :
– aux championnats d’Europe du 11 au 13 Janvier 2013 à Puy Saint Vincent
– aux championnats du Monde du 18 au 27 Janvier 2013 à Stoneham, Québec
– qui sait ? un Haïtien aux J.O. de Soshi (Russie) en 2014 ?

J’espère que vous apprécierez ce témoignage, je ferai de mon mieux pour vous tenir au courant des avancées.

Haïti, Kenbe la !

PS : Pour avoir plus d’informations sur la fédération, visitez le site : http://haitiski.org.
De plus, le championnat Haïtien de Ski se déroule cette année du 26 au 27 Janvier, c’est ouvert à tous donc n’ hésitez pas à vous inscrire.